GROTTES ET CAVERNES À VISITER AU QUÉBEC

 

Où que vous soyez au Québec, vous n’êtes jamais très loin d’une grotte ou d’une caverne!

 

Chacune, en fonction des particularités géologiques de la région où elle s'est formée, offre un intérêt particulier.

 

Saviez-vous qu'il était possible de visiter certaines de ces cavernes grâce aux services de gestionnaires et partenaires passionnés un peu partout dans la province? 

 

Pensez à la spéléologie lors de la préparation de vos prochaines escapades! 

 

La carte ci-dessous vous présente une vingtaine de cavités qu’il est possible de visiter selon certaines conditions (droits d’accès, activités organisées, formations, permissions, etc.).

 

Il est impératif, pour votre sécurité, de vous renseigner quant aux différents risques reliés à la visite de chacune de ces cavités. Prévoyez toujours un casque et de l’éclairage si ce n’est pas dans le cadre d’une activité guidée.

 

Pour plus d’informations sur les différentes cavités sur le territoire québécois, nous vous invitons à vous procurer le livre « Cavernes du Québec. Guide de Spéléologie » par Michel Beaupré et Daniel Caron.

 

Vous pouvez également nous écrire à geomatique@speleo.qc.ca.


 

 

1. La Caverne de l’île du Massacre : Bien que l’accès à l’Île soit interdit pour des fins de conservation, il est possible d’apercevoir cet abri-sous-roche lors de votre balade en kayak de mer. Vous entendrez probablement parler d’une légende associée à cette cavité lors de votre visite dans la région!

 

2. Le Spéos de la Fée : Ce parcours de style « via ferrata » dans la grotte la plus profonde du Québec est encadrée par un guide, qui vous expliquera la formation et les particularités géologiques de cette cavité unique. Rendez-vous sur le site internet du Spéos de la Fée pour réserver, ou pour avoir plus d’informations!

 

3. Le Trou des Perdus : Située sur le territoire du Parc national du Lac‑Témiscouata, cette cavité d’une a été découverte par hasard par deux spéléologues égarés. L’exploration de cette grotte s’adresse à ceux et celles qui n’ont pas peur des espaces restreins et de l’inconfort (nous vous conseillons des genouillères). Bien que les visites ne soient pas fréquentes à cause de la courte période pendant laquelle le niveau de l’eau est assez bas, il est tout de fois possible de vous renseigner et de tenter votre chance auprès de l’Éco-site de la Tête du Lac-Témiscouata, où des spéléologues dévoués et passionnés organise des sorties! 

 

4. Les grottes de la montagne du Collège : Offrant une dizaine de kilomètres de sentiers, le parc de la Montagne du Collège est situé en plein cœur de la ville de La Pocatière. Le long de ces sentiers, vous pourrez y retrouver un peu moins d’une dizaine d’abris-sous-rochers, dont quelques-unes peuvent être facilement visitées! N’oubliez pas votre casque et votre lampe frontale!

 

5. La grotte à la patate :  Située dans le parc national d’Anticosti, dans le secteur Grotte à la patate, cette cavité est sans aucun doute une dont l’entrée est la plus spectaculaire dans la province. Avec un porche d’une hauteur de huit mètres sur un versant abrupte de vallée d’environ 25 mètres, l’expérience en vaut la peine avant même d’entrée dans la grotte. Explorée sur plus de 625 mètres par des spéléologues expérimentés, vous pouvez parcourir la galerie jusqu’à la portion aquatique. Habillez-vous chaudement!

 

6. La grotte de Boischatel :  Cette cavité, la plus grande à l’est des Rocheuses, se situe en banlieue de Québec, à Boischatel (évidemment). Avec plus de deux kilomètres de galeries, l’exploration de cette grotte nous permet de circuler autant dans des couloirs étroits que dans des salles immenses, et nous amène à parcourir la section souterraine de la rivière Ferrée, que les spéléologues ont nommée « la rivière de la nuit ». Deux entrées existent pour cette cavité, dont une qui requiert des connaissances techniques, car nous y accédons par un puits d’une dizaine de mètres. Très importante dans l'histoire de notre organisme, Boischatel est cependant instable sur partie non-négligeable de son réseau (éboulis). L’entrée y est donc très contrôlée pour des raisons de sécurité. Nous essayons cependant d’organiser des visites pour nos membres, ainsi que pour les gens de la région occasionnellement, en restant dans les zones plus stables de la caverne.

 

7. Le Trou du Diable de Saint-Casimir :  Un des sites cavernicoles les plus populaires au Québec se situe sur un terrain appartenant à la Société québécoise de spéléologie, et c’est l’équipe du Parc naturel régional de Portneuf qui gère les visites! Cette précieuse collaboration nous permet d’offrir deux parcours guidés afin de faire découvrir la spéléologie! Un parcours touristique, adapté à toute la famille, vous fait parcourir un long couloir, les deux pieds dans l’eau! Le deuxième parcours, beaucoup plus exigent, va plus loin dans la grotte, et s’adresse aux aventuriers non-claustrophobes! Vous passerez dans la galerie Jean-Lamarre et où vous ramperez dans la boue et vous allez terminer votre visite dans le laminoir, où vous circulerez à quatre pattes, avec de l’eau jusqu’au cou! Il faut prévoir des vêtements de rechange, attention, l’eau est froide! Pour avoir plus d’informations et pour les réservations, rendez-vous sur le site internet du Parc!

 

8. Le Géoparc de Percé:  Le Géoparc de Percé (Géoparc mondial UNESCO) est un site inscrit comme espace géographique unique en raison d’un paysage géologique d’importance. Plusieurs sites d’intérêt spéléologique s’y trouve, autant sur le littoral que sur la terre. Les phénomènes karstiques (structures géomorphologiques issues de la dissolution de la roche) ne sont pas tous des grottes et cavernes, d’autres manifestations peuvent être très impressionnantes. Dans ce Géoparc, vous en retrouverez une quantité importante (tel que le Rocher Percé lui-même!). En parcourant les sentiers, vous y verrez la « grotte » sur le sentier du mont Saint-Anne, le Trou sans fond (pas d’accès permis, c’est un puits), le canyon de la Forêt magique, et autres!

 

9. Les grottes littorales des Îles-de-la-Madeleine:  Lors de votre prochain passage aux Îles-de-la-Madeleine, partez en kayak de mer et pagayez au pied des falaises impressionnantes pour y découvrir cavités, cavernes, arches et colonnes taillées l’eau! L’Île du Cap aux Meules et l’Île de la Grande Entrée sont les secteurs à privilégier. Plusieurs entreprises vous offrent des parcours guidés et la location de kayak pour vous permettre de profiter de ces impressionnants phénomènes.

 

10. Grotte de Saint-Elzéar:  Située dans la réserve de biodiversité du Karst-de-Saint-Elzéar, la visite de cette cavité est une activité incontournable de la région. Une visite guidée dans la caverne vous permettra de pénétrer à 35 mètres sous la surface, sur une distance de plus de 200 mètres. Cette cavité est particulière à cause de la quantité importante d’ossements d’animaux, dont certains proviennent d’espèces disparues de la région. Vous pourrez également, lors de la visite, observer des concrétions (stalactites, stalagmites et bien plus) et en apprendre davantage sur la spéléologie, la géologie, et l’histoire de la grotte. Depuis peu, une autre cavité peut être visitée dans la région : le Gélifract. Cette dernière, avec son entrée en reptation, s’adresse aux aventuriers qui n’ont pas peur des espaces restreints. Pour avoir plus d’informations et pour les réservations, rendez-vous sur le site internet de la Grotte de Saint-Elzéar!

 

11. La caverne de la Chute-à-Bull : Pas encore ouverte au public, le Parc régional de la Chute-à-Bull est en train de planifier l’ouverture de la grotte se situant sur leur site pour des visites guidées! Prévues en 2023, ces visites vous permettront d’explorer cette cavité mécanique créée par la dislocation d’un versant de colline. Soyez patients, l’équipe du parc travaille fort pour aménager cette belle cavité!

 

12. Le Trou de Fée de Crabtree:  Située la municipalité de Crabtree, cette cavité unique de plus de 100 mètres est en grande partie inondée. La première salle est cependant accessible, et très intéressante de par la forme unique du conduit. Il est possible de la visiter librement entre 8h et 20h de la mi-mai à la mi-octobre. Soyez équipé.es d’un casque et d’éclairage fiable, et apportez des vêtements de rechange!

 

13. Le Trou de Fée de Desbiens:  Cette cavité est un attrait touristique majeur dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle est située dans le Parc le Trou de la Fée, à Desbiens, où une panoplie d’autres activités sont offertes sur le site. Unique par sa formation dans le granit du Bouclier canadien (la seule au pays!), la grotte est le seul hibernacle naturel protégé pour les chauves-souris au Québec. Une visite guidée vous permettra de visiter les trois salles de la caverne. Cette activité est parfaite pour une introduction à la spéléologie, l’âge minimale pour la visite étant de 5 ans! Pour avoir plus d’informations, rendez-vous sur le site internet du Parc le Trou de la Fée!